30 ANS DE SUCCÈS POPULAIRES

Le groupe Laurent Taïeb imagine, exploite et anime, en France, des hôtels, des restaurants et des bars.

À travers des lieux à vivre, inspirants, toujours designés par les plus grands et souvent devenus des classiques iconiques dans leur genre et leur époque, Laurent Taïeb, soutenu par ses équipes, livre depuis trois décennies sa vision du style et du savoir-recevoir pour générer l'émotion et faire palpiter la vie à Paris.


En 2021 / 2022, le groupe ouvrira deux complexes hôteliers emblématiques dans la capitale et dévoilera ainsi deux points de rencontre urbains et inédits :

- Deux lieux fondamentaux, ouverts sur la ville, au style affirmé, que Laurent Taïeb a souhaité d’une extrême qualité ;

- Deux lieux démocratiques pensés pour ces contemporains qui embrassent leur époque ;

- Deux lieux pionniers, vibrants du melting-pot des clientèles.



Andrée Putman & Laurent Taïeb

Restaurant BON

Philippe Starck & Laurent Taïeb

L'aventure en accéléré


1993 marque les débuts de Laurent Taïeb dans la restauration ; avec Alain Attal, ils lancent Le Trésor, un café-bar-restaurant dédié à la découverte artistique. Rapidement, le lieu devient un repaire de célébrités, d’artistes et de producteurs.

En 1994, le restaurateur et son associé créent, dans la même rue, le Café du Trésor : la toute première scène de stand-up en France. Guillaume Canet et Frank Dubosc, comme d’autres, s’y font découvrir.

En 1998, à la suite d’un long voyage au Japon, Laurent Taïeb ouvre Lô Sushi, le premier bar-à-sushis sur tapis roulant de France, décoré par Andrée Putman.

En 2000, Laurent Taïeb imagine Bon, le tout premier restaurant 100% bio en France, et marque avec ce lieu le grand retour de Philippe Starck après 15 ans de réalisations à l’étranger.

En 2001, une filiale du groupe LVMH propose à l’entrepreneur la conception, la construction et la gestion d’un espace de restauration de 1 000 m² en roof-top dans l’un des immeubles de la Samaritaine ; Laurent Taïeb signe son futur Kong.

En 2002, Laurent Taïeb réitère avec le bio et ouvre Bon 2.

En 2003, après deux ans de travaux pharaoniques, Laurent Taïeb dévoile avec Philippe Starck le Kong : premier concept all-in-one de restaurant-bar festif de la capitale.

En 2013, Laurent Taïeb répond à l’appel d’offre sur la restructuration de La Poste du Louvre, dessinée par Dominique Perrault, et accède en finale.

En 2016, son projet d’hôtel de 7 000 m², ouvert sur la ville et offrant une part belle à la restauration remporte le concours ; Laurent Taïeb signe alors, en association avec Novaxia, l’un des plus beaux projets hôteliers de la capitale.

La même année, l’homme d’affaires répond à l’appel d’offre sur la création d’un hôtel dans l’une des Tours Duo réalisées par Jean Nouvel. Laurent Taïeb, en association avec Pascal Donat, accède à nouveau en finale avec un projet en franchise dont l’enseigne sera MGallery by Sofitel.

En 2017, son projet de complexe hôtelier de 8 000 m² au sommet de la Tour Duo 2 remporte la mise ; Laurent Taïeb fait appel à Philippe Starck pour designer le lieu.

Fin 2017, Laurent Taïeb acquière un terrain dans le sud-ouest en vue d’y créer un nouveau projet.

En 2020, pour célébrer 18 ans de succès, la réouverture de la Samaritaine et le dynamisme retrouvé du quartier, Laurent Taïeb et Philippe Starck soufflent un vent de renouveau sur le Kong.